Rédaction web : optimiser son contenu texte pour être mieux référencé

Optimiser son contenu texte pour être mieux référencé

Dans cet article

Rejoignez notre newsletter

En nous rejoignant, vous recevrez régulièrement des conseils et astuces pour développer votre communication à travers nos newsletter.

Un besoin en

Ça pourrait aussi vous servir :

Partager cet article

Dans cet article

La rédaction de contenu et l’optimisation de votre site internet pour les moteurs de recherche (SEO) sont deux concepts complémentaires. Même si vous avez écrit le contenu le plus engageant sur un sujet particulier, il peut passer inaperçu s’il n’est pas classé sur les SERP (positionnement). Alors, quel est l’intérêt de publier du contenu s’il se perd dans le fouillis en ligne ?

En effet, vous publiez du contenu afin que les gens prennent connaissance de votre marque et de vos produits et vous voulez un maximum de visibilité et d’engagement. Pour tout cela, vous devez vous assurer que votre contenu est optimisé pour le référencement naturel. Vos messages doivent être rédigés de manière à ce que les robots d’exploration du web puissent avoir une idée de ce dont ils parlent. Vous ne savez pas comment faire. Dans cet article, examinons quelques stratégies qui peuvent vous aider à rédiger un contenu plus convivial pour le référencement.

Créer du contenu et faire une rédaction SEO éditoriale efficace nécessite que vous compreniez votre public ainsi que la façon dont les moteurs de recherche classent le contenu de qualité pertinent.

Optimiser son contenu texte pour être mieux référencé

Utilisez des mots-clés ciblés

Lors de la rédaction de contenu (content marketing de pages web), mettez-vous à la place de votre public cible pour une bonne expérience utilisateur. Demandez-vous quel type de mots-clés pertinents ils sont susceptibles d’utiliser dans leurs requêtes. Ceux-ci sont appelés « mots-clés ciblés ». Votre contenu doit être optimisé pour ces mots-clés puisque le public les recherche que ce soit pour un site e-commerce ou bien un site de présentation de service. Comment trouver les bons mots-clés à cibler ?

Vous pouvez utiliser des outils de référencement tels que Google Keyword Planner ou SEMrush pour trouver des mots-clés populaires liés à votre créneau et pour rédiger du contenu de qualité.

Planificateur de mots clés Google

Pour la recherche d’audience, vous pouvez également écouter les conversations en ligne pour les médias sociaux. Une fois que vous avez trouvé les bons mots-clés, vous devez les utiliser de manière stratégique dans tout le contenu. C’est une bonne idée et une stratégie de contenu qui marche d’utiliser le mot-clé ciblé naturellement dans les 100 premiers mots. Et utilisez autant de variantes que possible des mots-clés ciblés.

Il est également conseillé d’utiliser votre mot-clé principal dans votre titre et vos sous-titres.

Concentrez-vous sur l’amélioration de la lisibilité

Connaissez-vous une différence essentielle entre les articles de journaux ou de magazines et les articles de blog ? Les premiers peuvent avoir des paragraphes plus longs et les seconds des paragraphes plus courts. Pourquoi ? Parce que les utilisateurs en ligne ont une courte durée d’attention. Ils préfèrent parcourir les articles en ligne. Si vous leur présentez un gros bloc de texte, ils auront probablement plus de mal à trouver ce qu’ils recherchent et les moteurs de recherche également.

Une mauvaise lisibilité peut également leur faire perdre tout intérêt et basculer sur un autre site web. Cela ne joue pas en votre faveur ! C’est pourquoi vous devez structurer vos articles de manière à ce qu’ils soient facilement scannables.

Quelques astuces d’amélioration du contenu :

  • Utilisez des puces
  • Utilisez les balises H1 et H2 pour aider les crawler à comprendre la structure de votre contenu éditorial
  • N’utilisez pas plus de 20 mots dans une phrase
  • Gardez vos paragraphes de 1 à 3 phrases seulement
  • Mettez en gras ce qui est important.

Une fois que vous avez fini de faire le rédacteur, vous pouvez utiliser des plateformes spécialisées pour déterminer si votre contenu est facilement lisible ou non. Vous pouvez utiliser le score Flesch Reading Ease comme point de référence.

Utilisez des visuels de haute qualité

En général, les internautes ne veulent pas s’attarder sur un site. Pour les captiver, des visuels bien conçus peuvent faire des merveilles. Non seulement ils tuent la monotonie du texte, mais ils peuvent également vous aider à mieux illustrer vos propos.

Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez simplement ajouter des photos d’archives à vos articles. Ajouter des visuels juste pour le plaisir peut être rebutant. N’ajoutez que les éléments visuels qui ajoutent de la valeur à votre contenu. Par exemple, des infographies et des vidéos peuvent compléter votre contenu SEO textuel et engager votre public. Cela peut également rendre votre contenu global plus cohérent.

Inclure des méta-descriptions et des titres optimisés

Bien qu’ils ne fassent pas exactement partie de votre article, ce sont des éléments importants qui peuvent avoir un impact sur votre classement. En effet, pour toute page Web, votre méta description (balise méta) et votre titre sont ce que les utilisateurs voient dans les résultats de recherche.

Avant même qu’un utilisateur ne clique sur votre article, il voit votre méta-titre et votre description. En fonction de leur degré d’engagement, les utilisateurs décident s’ils souhaitent ou non de lire votre article. En un mot, ils sont tous deux très importants pour engager les utilisateurs.

Pour donner aux robots Web une meilleure idée de ce qu’est votre contenu, vous devez utiliser des mots clés ciblés dans votre méta description et votre titre, mais aussi un maillage interne parfait (liens internes ou netlinking). Cela peut également aider les utilisateurs à comprendre la pertinence de votre contenu. Cependant, ne bourrez pas ces sections avec des mots clés. Si vous souhaitez engager les utilisateurs, vous devez rédiger des titres et des descriptions convaincants et utiliser des mots clés.

Tirez parti des outils d’optimisation de contenu

Vous ne savez pas si votre contenu ou le contenu web  de vos rédacteurs sont à la hauteur. Il existe des tonnes d’outils de marketing de contenu, dont certains gratuits, qui peuvent vous aider à optimiser votre contenu. Même si vous êtes un bon écrivain, ces outils peuvent vous aider à peaufiner votre contenu et à le rendre plus attrayant. Pour vérifier si votre contenu est bien écrit et attrayant, vous pouvez utiliser des outils tels que Grammarly, Hemingway, ProWritingAid, etc.

De plus, vous pouvez utiliser l’analyseur de titres de CoSchedule pour évaluer si vos titres sont dignes d’être cliqués. Des outils comme 1.fr, PageOptimizer Pro, l’outil TF-IDF et Surfer SEO peuvent vous aider à vous assurer que votre contenu est correctement optimisé pour votre mot-clé principal.

Il est également important d’éviter de publier du contenu qui a peut-être déjà été publié sur d’autres sites Web (contenu dupliqué). Pour référencer sans être dupliqué et revérifier votre contenu et vous assurer qu’il est exempt de plagiat, vous pouvez utiliser Copyscape ou Quetext.

Gardez à l’esprit la règle E-A-T

Le SEO est un domaine dynamique. Google peaufine constamment les facteurs importants pour être classé en première page. La bonne partie est qu’il fournit régulièrement des mises à jour pour vous faire savoir sur quoi vous devez vous concentrer dans  votre stratégie éditoriale. Dans l’une de leurs récentes mises à jour, il a souligné l’importance de la qualité globale de la page en tant que facteur de classement. C’est ce que l’algorithme de Google appelle la règle E-A-T.

En résumé

Comprendre comment fonctionne le référencement est désormais crucial pour un rédacteur web. À moins que vous ne vouliez que vos articles de blog se perdent dans la mer de contenu publié, vous ne pouvez pas l’ignorer lors du processus que l’on nomme création de contenu. Pour que les robots d’exploration Web puissent avoir une idée de ce dont parle votre contenu, vous devez optimiser vos titres et vos méta-descriptions.

En plus de cela, il est également important de rendre votre contenu facilement scannable en utilisant des paragraphes plus courts (voyez le nombre de mots), des puces et des sous-titres. Bien qu’il soit recommandé d’utiliser naturellement des mots-clés ciblés dans votre contenu, pour écrire pour le web, vous devez également garder à l’esprit l’intention de l’utilisateur. Pour renforcer votre autorité et établir votre expertise, c’est une bonne idée d’ajouter des liens vers des sources fiables sur votre site Web même si vous ne faites que des fiches-produits ou un article de blog WordPress (astuces des rédacteurs web). 

Rejoignez-nous !

En nous rejoignant, vous recevrez régulièrement des conseils et astuces pour développer votre communication à travers nos newsletter.